Tableau de bord de la rémunération des dirigeants

Le benchmark est par essence un acte d’analyse qui a pour objectif de comparer plusieurs éléments entre eux. Dans cette période de crise, ce sont les rémunérations des dirigeants qui font l’objet de cette comparaison.

A la lecture de différents articles de presse ou des reportages télévisés, il est parfois difficile de se faire une réelle opinion tant les composantes de la rémunération peuvent être diverses : salaire, bonus, actions gratuites, stock-options…

A ceci s’ajoute la difficulté de prendre en considération à la fois l’évolution de cette rémunération mais aussi l’évolution de la performance de l’entreprise dirigée. Cette performance pouvant elle aussi être appréciée au travers de plusieurs indicateurs : chiffre d’affaires, marge nette, cours de bourse, valeurs actionnariale…

Une approche graphique efficace

L’équipe du New-York Times a réussi l’exploit de présenter un grand nombre de ces éléments dans un tableau de bord graphique élégant, sobre, efficace et parfaitement lisible. Les éléments présentés sont issus d’une étude commandée au cabinet Equilar.

Tableau de bord comparatif de rémunération des dirigeants

Tableau de bord comparatif de rémunération des dirigeants

Ce tableau de bord interactif (accessible ici) offre au lecteur la possibilité de comparer visuellement la rémunération des dirigeants de 200 entreprises américaines, avec en plus la possibilité de zoomer sur un secteur d’activité en particulier.

La rémunération, exprimée en millions de dollars, est décomposée selon ses différents éléments. Les informations sont affichées pour l’année 2008 et l’année 2007 (lorsque les données sont disponibles). L’évolution globale de la rémunération du dirigeant est représentée par un pourcentage et un curseur indique sa position parmi les variations de rémunérations des 200 dirigeants sélectionnés.

A droite du graphique, ce sont les performances de l’entreprise dirigée qui sont représentées avec le chiffre d’affaire en valeur et curseur de comparaison ainsi que les variations annuelles des profits et de la valeur actionnariale. Le détail de la méthodologie utilisée est accessible ici.

Quelles bonnes pratiques en retenir ?

Intégrer une composante benchmark dans un tableau de bord permet de mettre en perspective l’évolution d’un élément / individu par rapport à un ensemble comparable. Mener cette comparaison sur un seul indicateur ne permet pas d’apprécier complètement la performance comparée de cet élément / individu.

Quant à sélectionner des indicateurs de comparaison pertinents, c’est une autre histoire….

Share/Save/Bookmark

Leave a Comment