Visualiser le temps qui passe

Le New York Times a récemment présenté les conclusions d’un sondage sur le type d’occupation ou de travaux effectué par différents segments de la population américaine en fonction de l’heure de la journée ou de la nuit. Comme à l’accoutumée, le travail du New York Times est remarquable en termes d’efficience visuelle… voyez plutôt :

A quoi les américains passent-il leurs temps ?

A quoi les américains passent-il leurs temps ?

Bonus non négligeable, le graphique est mis en format interactif (accessible ici), ce qui permet de procéder à une analyse plus fine d’un segment à l’autre en fonction de plusieurs critères:

  • origine (blanc, afro-américain, hispano-américain)
  • sexe
  • statut social (travailleur, chômeur, oisif)
  • niveau d’étude
  • nombre d’enfants

Ce graphique présente une version annualisée de l’étude. Le temps étant par essence à la fois continu et cyclique, nul doute qu’une analyse par saison donnera des schémas d’activité différents.

L’effet de vagues d’activités au cours de la journée, qui donne une certaine profondeur à la représentation, est obtenu grâce à la qualité des données à la source. La qualification des activités menées a été faite par tranche de 15mn ,soit 4 données par heures et donc 96 données par jour.

Lorsque vous envisagez de procéder à des analyses comparables, projetez-vous toujours dans le type de restitutions que vous souhaitez effectuer. Cet exercice conditionnera votre manière de récupérer les informations.

Share/Save/Bookmark

Leave a Comment