Prendre les mauvaises représentations graphiques en grippe

Continuons notre tour d’horizon de l’utilisation des fonds de carte pour restituer le statut d’une situation au niveau mondial. Le quotidien espagnol El Pais a récemment mis en ligne un graphique interactif visant à illustrer l’activité pandémique de la Grippe A au niveau mondial.

La vision d'El Pais de la pandemie de la grippe A

La vision d'El Pais de la pandemie de la grippe A

Certes dans cet exemple, et contrairement à celui du Financial Times discuté précédemment ici, les indicateurs et codes couleurs sont clairement lisible. En revanche les données numériques ne sont disponibles que si l’on passe le curseur sur la zone. Je ne reviens pas sur la pertinence du choix de la représentation en bulle dont j’ai largement débattu (voir ici pour d’autres exemples de ce type).

Personnellement j’aurais opté pour d’autres modes de visualisation pour ces données. Il est possible d’imaginer les approches suivantes en fonction de ce que l’on souhaite montrer :

  • un cartouche par zone avec 2 chiffres : Nb total de personnes atteintes / % de personnes décédées
  • un cartouche par zone avec 2 chiffres : Le pourcentage de la population touchée (taux de pénétration) et le taux de mortalité
  • une composition utilisant un code couleur pour montrer le taux de pénétration de la grippe et l’affichage du nombre de décès.

De nouveau, lorsque vous adoptez une représentation de type mappemonde, faites très attention à la lisibilité de l’ensemble. Voici quelques grandes lignes directrices peuvent vous aider à concevoir ce qui vous paraîtra être la construction graphique la plus appropriée en fonction de votre contexte:

  • Adopter un fond de carte simple, en Noir & Blanc et sans mention des pays ou des zones géographiques
  • Utiliser soit un code couleur discriminant (binaire : 2 couleur ou divergeant : 3 couleurs au maximum), soit un dégradé séquentiel de 2 couleurs (pas plus de 7 paliers de dégradé)
  • Pour afficher des valeurs numériques, adopter le format le plus lisible en adaptant lorsque cela est possible l’unité de mesure. Par exemple, exprimer vos résultats en milliers d’€, millions d’€ (12,5 m€ et non le résultat complet 12 537 296€)
  • Afficher la légende & la source de vos données

Il existe toujours une alternative à un mauvais choix de représentation graphique… le tout est d’y consacrer le temps et l’attention nécessaire. Cet investissement est toujours rentable, que ce soit en termes d’appréciation portée par votre audience à l’efficacité de vos illustrations, ou bien de reconnaissance de votre professionnalisme et de la qualité de votre travail.

Share/Save/Bookmark

Leave a Comment