Pitch : Optimiser l’espace de présentation… chercher les cm2 utiles

Toujours dans ma phase de recherche, je constate un 2ème travers très répandu qui consiste à concevoir des “modèles powerpoint” denses en informations non utile. Quelques explications pour bien comprendre l’ampleur du phénomène :

  • Chaque entreprise à élaborer une charte graphique qui lui est propre
  • Chaque entreprise dispose ainsi d’un langage iconographique spécifique (logo, couleur, portions d’images..)
  • Ces éléments sont généralement combinés dans des modèles Powerpoint imposés aux salariés

Le hic… c’est que lorsque l’on regarde attentivement l’espace de travail qui reste disponible pour que l’on place le cœur d’une présentation, il ne reste pas une grande surface exploitable. Ainsi le rappel sur les modèles simples (titre et zone de texte) de toute ou partie du logo de manière ostentatoire restreint les zones sur lesquelles insérer les éléments clefs.

Tout en respectant l’enjeu de cohérence de la communication graphique qui émane d’une entreprise vers son personnel et le monde extérieur, il doit être possible de créer des modèles plus efficaces.

Une phase d’analyse de la pertinence des “modèles” et de leurs composants, à l’aune de l’efficacité en termes d’impact visuel et d’espace utile pour la transmission d’information, devrait faire partie intégrante des réflexes en entreprise.

Share/Save/Bookmark

2 Comments

  1. bonjour,
    pendant longtemps j’ai été partisan de la position de Tufte sur (ou plutôt contre) l’utilisation du logo dans les présentations type powerpoint. c’est vrai que le logo ou d’autres informations similaires sur le présentateur réduisent l’espace disponible. surtout, certains modèles de présentation imposent des choix de mise en page. Par exemple, si d’habitude l’utilisation d’une image en plein écran peut être très efficace, l’obligation de superposer un logo sur cette image peut complètement annuler son impact.
    en particulier, pour les présentations faites à l’intérieur d’une même organisation, c’est souvent inutile de rappeler son nom à chaque slide.

    cela dit, j’ai vu des présentations comme celle-ci
    http://www.topspinmedia.com/2008/11/grammy-northwest-musictech-summit-keynote/
    où le logo de la société du présentateur était présent à chaque slide, mais dans un espace différent de sorte que visuellement, il n’y ait pas de conflit entre le contenu du support, et les méta-informations (sur la présentation.)

    dans les grandes conférences, où les présentations s’enchaînent, c’est vraiment confortable de pouvoir toujours identifier le présentateur, son affiliation, ou, mieux, d’avoir une url où on peut retrouver plus d’informations. si ces informations ne sont données qu’au tout début de la présentation, on peut les rater à cause d’un moment d’inattention, d’un échange avec son voisin, etc.

    donc, je mets ce genre d’informations dans toutes les présentations que je donne à l’extérieur. cela m’a permis d’expérimenter et de faire 2 constatations. D’abord, on peut très bien consacrer 10, même 20% de l’espace à ce genre d’informations sans gêner le contenu des visuels - à condition qu’il y ait une séparation visuelle nette et efficace. Ensuite, on est pas du tout tenu d’utiliser une police de grande taille pour ces informations, elles peuvent très bien tenir dans une toute petite bande en bas des slides.

    bonne chance pour le livre
    jerome

  2. Geckonaute Says:

    Bonjour,

    Je partage le point de vue qui consiste à enlever des slides toute informations superflues. Le logo en fait partie. On peut le présenter ailleurs: slide de titre, slide de fin… D’ailleurs les modèles de mon entreprise ont récemment changé (à ma grande satisfaction) pour faire disparaître le logo sur le slide “maître”. Cela me rappelle une conférence où j’avais fait des slides sans logo (avec bcp de visuels…) et plusieurs personnes m’avaient dit, à l’issue de mon intervention, qu’ils avaient été “époustouflés” car cela n’aurait pas été possible pour eux, vu les consignes internes. Pour moi, si la présentation est bonne, les gens se souviendront de vous et de votre entreprise et ce n’est pas le matraquage du logo qui fera réellement la différence.

    En tout cas, bravo pour le blog, je me suis moi-même lancé dans l’aventure… très récemment d’ailleurs et j’aborde, entre autres, les présentations car j’ai complètement changé mon approche il y a quelques années et j’avoue que nous partageons les mêmes “références”: presentationzen, BBP, duarte…

    Plus on est à parler de cela, le mieux pour tout le monde car, y’en a marre de trop de présentations ennuyeuses et égocentriques!

Leave a Comment