Savoir créer facilement un croquis efficace

En complément de l’article paru ce mois-ci dans Management, je voudrais revenir sur la maîtrise du dessin. Pour la plupart d’entre nous, nous avons laissé de côté cet exercice lorsque nous avons quitté la sphère de l’école. A moins d’exercer une profession qui requiert la maîtrise de ces techniques, il y a peu de chances que régulièrement nous entretenions nos compétences en la matière.

Dans mes souvenirs de cours de dessin, l’accent était beaucoup mis sur la technique du dessin en perspective. Cette technique est très réaliste et respecte les modifications des perceptions de proportions en fonction de l’éloignement entre le sujet et celui qui le regarde. Pour créer un tel dessin, il faut d’abord poser une ligne d’horizon et un point de fuite.

Ensuite il faut dessiner les éléments qui nous font face et pour créer le volume, relier ces éléments avec le point de fuite.

Le résultat obtenu est certes proche de la réalité de notre vision dans le monde réel mais un tel résultat reste difficile à reproduire facilement.

Il existe une autre méthode consistant à ne pas respecter les modifications des perceptions de proportions : le dessin en isométrie 3D. Techniquement, cela revient à dire qu’il n’y aura pas de point de fuite dans le dessin.

La conséquence étant que nous aurons un dessin pour lequel des éléments d’arrières plan occuperont la même surface, auront les même longueurs et hauteurs que les éléments identiques du premier plan. Il n’y aura donc pas d’aplatissement en fonction de l’éloignement de l’objet.

Pour maîtriser cette technique, je me suis entrainé à tout d’abord dessiner une cube de référence. Ce cube me permet de visualiser les droites de références (les différentes arêtes de ce cube).

Il me donne ainsi un pseudo-gabarit en 3D. Ensuite je vais chercher à dessiner un objet (ici un ordinateur) de manière à ce qu’il respecte l’orientation de ce cube.

Pour compléter mon “langage visuel”, je vais m’entrainer à répéter le dessin d’objet dont je pourrais avoir besoin dans une situation d’entretien, de réunion.

A force d’entrainement et d’enrichissement de sa bibliothèque personnelle d’objets standards, il est possible de très rapidement esquisser une situation. Dans l’exemple qui suit, j’ai illustré la relation entre une entreprise, la chaîne logistique de livraison traditionnelle vers un magasin et l’alternative à l’aide d’un site internet et d’une livraison par les services postaux.

Un tel schéma permet d’expliquer rapidement une situation actuelle et une alternative. La formalisation de ceci sous forme de dessin permet à tous de visualiser l’objectif. L’affichage des différents composants & acteurs permet de provoquer des réactions et d’approfondir la faisabilité et les difficultés à mener un tel projet.

Savoir créer un croquis peut vite être une arme d’une redoutable efficacité pour transmettre un message.

Share/Save/Bookmark

Leave a Comment