Visualiser les faits pour plaider et convaincre

Une récente polémique de plagiat à contraint Karl-Theodor zu Guttenberg, le Ministre de la Défense allemande, à remettre sa démission. Pour faire simple, une analyse de sa thèse a permis de mettre en lumière qu’une large portion d’entre elle était le fruit de “copier-coller” d’autres sources. Le recours à ce type de méthode pour gonfler artificiellement le “poids” d’un document est malheureusement de plus en plus courant. La numérisation des informations, la mise à disposition de fichiers type PDF ainsi que la puissance des moteurs de recherche permet à ceux qui cherchent des raccourcis… de les trouver.

Cette fois-ci en revanche, le plagieur aurait été “pris en flag”. Pour ma part, je trouve très intéressante la représentation des évidences qui a été faite par Gregor Aisch du site Vis4.net.

L'autopsie de la thèse... et la visualisation des zones de plagiat

L'autopsie de la thèse... et la visualisation des zones de plagiat

En reprenant l’analyse du contenu de la thèse, on apprécie mieux le travail qui est le fruit des cogitations de Karl-Theodor zu Guttenberg et celui qui a été emprunté à d’autres. La grille de lecture est la suivante:

  • Hautes Barres: texte normal
  • Petites Barres : notes de bas de page
  • en gris : la matière produite par Karl-Theodor zu Guttenberg
  • en rouge brun : la présence de copier-coller “massifs”
  • en rouge : la présence d’autres formes de plagiats

Merci à Gregor Aisch pour cette brillante visualisation

Share/Save/Bookmark

Leave a Comment