Echapper à la course du rat

La notion de la “course du rat” est un sujet de conversation régulier avec mes collègues & amis. Dans une économie mondialisée, hyper-connectée et où les centres de décisions économiques sont parfois asservis à des arbitrages financiers, quelle est la place de l’individu et comment peut-il s’épanouir?

A y réfléchir, il parait évident que nos actions individuelles ne pourront modifier cet état de fait. Une action collective peut éventuellement agir pour modifier une situation sur le plan national (encore que).

Ceux qui ont une vision pessimiste de la chose trouveront dans l’illustration suivante de la “course du rat” faite par Polpy, une parfaite représentation d’un sentiment “d’à quoi bon” :

La course du rate dans toute sa splendeur

La course du rate dans toute sa splendeur

Il ne faut pas céder à cette vision mais au contraire d’identifier les possibilités de mieux vivre les situations actuelles et de définir les plans d’action pour changer les choses. Afin d’y parvenir, il est possible de s’appuyer sur un diagramme de Venn représentant 3 zones aux interactions très intéressantes:

  • Ce que je suis (mes valeurs, mes croyances, mes aspirations)
  • Ce que je sais (mes connaissances, mes compétences)
  • La réalité économique (le type de poste ou d’activité pour lequel il existe des employeurs / acheteurs)

Savoir se refocaliser pour quitter la course du rat

Savoir se refocaliser pour quitter la course du rat

Il ne reste plus qu’à se lancer dans un travail d’introspection pour arriver à définir ce qui est à l’intersection de ces 3 cercles et ensuite le plan d’action pour y arriver.
C’est en étant dans l’action que l’on supporte plus facilement la “course du rat” !

Share/Save/Bookmark

One Comment

  1. Bonjour Bernard
    J’aime bien ton diagramme de Venn. Il y a un très proche dans le très bon livre de la Performance à l’excellence.

Leave a Comment