Comparer la dette mondiale par pays

Le magazine The Economist a récemment mis à jour son Horloge de la dette mondiale. Disponible ici dans une version interactive elle permet de se rendre compte du côté abyssale de cette dette. La vitesse à laquelle les montants augmentent chaque seconde ne laissera personne indifférent quant à l’importance de ce problème.

Modalités d’utilisation:

  • Pour visualiser la situation d’un pays, il vous suffit de cliquer dessus et une fenêtre affichera les éléments clefs (Total de la dette, Montant par individu, Population, % de la dette p/r PIB et variation annuelle)
  • Pour comparer plusieurs pays, cliquer successivement sur leurs géographies, les données s’ajouterons sur la partie droite de l’image
  • Pour obtenir une visualisation cartographique des différents éléments clefs, utilisez le menu déroulant situé en haut à gauche
Il est intéressant de noter que lorsque l’on choisi de visualiser la variation annuelle de la dette, la situation politico-économico-géographique obtenue est toute à fait différente… La grande question d’actualité restant : chaque pays a-t-il fait les bons choix pour réduire sa dette Publique ?
A la lecture de cette visualisation on peut en retirer le sentiment que la situation de la France s’améliore (en gris/vert ici) par rapport à la visualisation du montant total de l’illustration précédente (nous étions en rouge). Qu’en pensent nos économistes chevronnés ?

Share/Save/Bookmark

2 Comments

  1. TD Says:

    Bonjour,
    c’est vrai qu’avec la France en vert sur la 2 ème image on pourrait penser que la France réduit sa dette.

    Proposition:
    Changer le nuancier,
    pour les pays dont la dette augmente: du rose clair au rouge ultra foncé.

    Et du vert pâle au vert foncé pour les pays qui réduisent leur dette.

    J’ai bon ou pas?

  2. Bernard Lebelle Says:

    C’est bon et c’est déjà le cas :) Le nuancier est bien élaboré avec à gauche (Greater increase) en partant du rouge vers la droite en vert (Greater decrease)… Selon donc ces éléments, de the Economist, nous avons pus récemment (2012 vs 2011) à réduire la dette…

Leave a Comment