S’aérer les neurones avec JMP et Stephen Few

Pour ceux qui souhaitent profiter du passage d’un grand maître de la DataVisualisation à Paris, je ne peux que vous conseiller très fortement de vous inscrire pour la conférence “Comment prendre des décisions plus rapidement et plus efficacement ?” organisée par la société JMP lundi prochain, 22 octobre au Forum des Images - Les Halles.

Dans une approche théologique, nous pourrions décrire les pères fondateurs de la Datavisualisation à l’aide de la Sainte Trinité : Jacques Bertin incarnant le Créateur, Edward Tufte le Saint-Esprit et Stephen Few, le fils évangéliste. Car c’est bien du travail d’évangélisateur dont il faut remercier Stephen Few.

Au travers de ses ouvrages et de son site PerceptualEdge, il milite tous les jours pour l’amélioration des capacités graphiques des outils informatiques dans le respect le plus strict des sacro-saints principes de lisibilité, d’efficacité et de pertinence.

A lundi prochain donc à cette conférence.

Share/Save/Bookmark

5 Comments

  1. Carla Says:

    Pour s’inscrire gratuitement: http://bit.ly/JMPDataViz

  2. Thierry Says:

    Bertin/Tufte/Few: où doit-on classer Gene Zelazny?

  3. Bernard Lebelle Says:

    @Thierry : Gene Zelazny, cet ancien directeur de la communication de McKinsey, est surtout connu pour avoir offert le 1er une matrice de choix de graphique durant les années 80. Stephen Few et Andrew Abela s’en sont inspirés pour créer leurs propres matrices et Chart Chooser…

    S’il est indéniable que Gene Zelazny a bien contribué à l’essor de la Data Visualisation, son champs d’investigation s’est restreint au problématique de choix sans apport théorique nouveau…. Un archange peut-être annonçant la bonne nouvelle ou apportant une clef de lecture supplémentaire ?

  4. Bertrand Says:

    Vous avez oublié de mentionner la Bible ;) http://www.edwardtufte.com/tufte/books_vdqi

  5. Bernard Lebelle Says:

    @Bertrand : Ils constitueraient alors le Nouveau Testament :) Pour l’Ancien, je devrais alors faire référence à l’oeuvre de Bertin : Sémiologie graphique : Les diagrammes, les réseaux, les cartes

Leave a Comment