Mesurer l’impact des jeux vidéos (selon mon fils Max)

A force d’évangéliser sur les bonnes pratiques en matière de DataVisualisation, il allait bien y avoir un moment où cela contaminerai mon entourage. Parmi les nombreux sujets d’échange avec Max, mon fils ainé de 11 ans, nous avons eu l’occasion de commenter les choix en matières de représentations graphiques qui lui sont fournis durant son parcours scolaires.

L’éternelle trilogie “Courbe / Camembert / Histogramme” est malheureusement toujours d’actualité et il serait intéressant de pouvoir présenter d’autres types de graphiques à nos chères têtes blondes.

En attendant, j’ai eu un plaisir sans nom à découvrir la représentation graphique imaginée par Max pour illustrer l’impact des jeux vidéo sur le niveau d’énervement des joueurs… Sans plus attendre, la voici:

J’aime beaucoup la manière dont les périodes avant / pendant & après le jeu sont mises en avant à l’aide de la couleur ainsi que la notion de niveau de colère et descriptif associé. Changer le monde, un graphique à la fois… cela devient presque une histoire de famille :)

Share/Save/Bookmark

One Comment

  1. Fabrice Says:

    Ciao Bernard. Si je cherche un stagiaire en dataviz, je contact Maxime d’abord… good job (bravo Papa aussi !)

Leave a Comment