Laisser parler sa créativité enfouie

Jessica Hagy, qui anime le site This Is Indexed, a une fois encore, produit une remarquable synthèse de “bon sens”.

Répartition de la créativité au sein de la population mondiale

Répartition de la créativité au sein de la population mondiale

En matière de créativité, nous sommes trop souvent dans l’illusion que nous n’en sommes, individuellement, pas capables. Illusion entretenue au fil de nos tendres années d’école et de l’hyperspécialisation professionnelle des gens qui en vivent (les designers, les créatifs d’agences de communication, les artistes au sens large).

A bien y réfléchir, nous avons tous été créatifs dès notre plus jeune âge. C’est ainsi que nous avons tous pu, quand nous étions plongé dans l’enfance, imaginer et créer des histoires avec les moyens du bord qu’ils soient :

  • réalistes (Playmobil & consorts),
  • collaboratifs (Lego, Kapla)
  • ou encore évocatifs (un bout de bois faisant figure de pistolet-laser).

Ce talent ne nous a pas quitté, nous l’avons bien souvent mis en sourdine.

C’est exactement le même sentiment d’autocensure que décrie Dan Roam dans son livre “Convaincre en 2 coups de crayons“. Ceux qui sont persuadés de ne pas savoir dessiner, les personnes du type « Crayons Rouge », sont en réalités des artistes en puissance. Ils sont parfaitement capables de dessiner…. Ils ont juste oublié leur talent. 

Je reste persuadé qu’il en est de même pour notre créativité… et-vous ?

Share/Save/Bookmark

Leave a Comment